Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Camille Saint-Saëns

vendredi 28 juillet 2017


Classiquenews.com - Articles

23 juin

Musique en BOURBONNAIS : 5 concerts, du 16 juillet au 15 août 2017

Classiquenews.com - Articles Festival Musique en BOURBONNAIS : 16 juillet – 15 août 2017 (ALLIER). Voilà 51 ans, le festival Musique en Bourbonnais offrait son premier cycle musical dans les églises les plus remarquables du Bourbonnais dans le département de l’ALLIER. Les 5 concerts proposés cette année, poursuivent une exploration concertée entre grands interprètes de musique de chambre et sites à haute valeur patrimoniale : souvent des églises médiévales dont celle de Châtelay à Hérisson) et ses fresques des XIIIè et XIVè sur la vie de l’ermite Saint Principin, est la plus emblématique. C’est d’ailleurs autour de la restauration de l’église de Châtelay, bâtiment remarquable perché dans un site préservé, que le premier festival s’est constitué. Aujourd’hui, le festival rayonne pendant l’été sur le territoire offrant aux habitants, l’occasion d’entendre les musiciens les plus chevronnés de leur génération, confirmés ou jeunes tempéraments prometteurs. Chaque concert est programmé le dimanche le plus souvent, en fin d’après midi à 16h ou 17h, jalon enchanteur qui rythme une journée de découverte ou d’exploration dans le bocage Bourbonnais. En 2017, « le programme se veut audacieux et diversifié, mélangé de voix et d’instruments comme nos paysages mélangent plats et vallons ». C’est donc un véritable parcours musical qui permet aux visiteurs et aux habitants du Bourbonnais de goûter l’alliance unique de la musique et de l’architecture accordées à une nature idyllique. L’équation demeure enchanteresse : elle s’offre ainsi aux curieux et mélomanes, mobiles et néophytes en un bocage français parmi les moins connus. LIRE notre présentation complète comprenant les temps forts de l’édition 2017 du Festival MUSIQUE EN BOURBONNAIS Réservations et informations sur le site du FESTIVAL MUSIQUE EN BOURBONNAIS : 5 concerts dans l’ALLIER, les 16, 23 juillet puis 6,13 et 15 août 2017. Le Festival rayonne depuis Hérisonn et son église de Châteloy (25 km de Montluçon / 80 km au sud de Bourges – départ de Paris depuis la gare d’Austerlitz). Possibilité d’organiser son séjour dans l’Allier avec l’Office de Tourisme de Montluçon https://www.festival-musique-bourbonnais.com Le Festival MUSIQUE EN BOURBONNAIS sur le site de l’Office de tourisme Vallée de Montluçon 51e FESTIVAL DE MUSIQUE EN BOURBONNAIS 5 concerts événements – Du 16 juillet au 15 août 2017 programmation Tous les concerts ont lieu le dimanche à 17h, Le dimanche 23 juillet, conférence à 16h Dimanche 16 juillet 2017 à 17h Eglise de Châteloy Trio Zadig (Y. Barber piano, B. Borgoletto violon, M. Girard- Garcia violoncelle) Schubert op 100 n° 2, Beethoven op 97 Dimanche 23 juillet 2017 Eglise de Maillet . à 16h00 conférence d’Anne-Cécile Nentwig : musique populaire, source de musique savante . à 17h00 concert de Alter Duo (J.B. Mathulin piano, J. Mathias contrebasse) : St-Saens, Baur, Dragonetti, Liszt, Koussevitzky, Schubert, Gliere, Mozart Dimanche 6 août 2017 à 17h Eglise de Châteloy Pascal Amoyel (piano) et Emmanuelle Bertrand (violoncelle) Fauré Après mon rêve op 7 n° 1 et élégie, Saint-Saens 2e sonate, Liszt 1re élégie, Brahms Sonate op 38 n° 1 Dimanche 13 août 2017 à 17h Eglise de Louroux-Hodement Quatuor Arod (A. Vu et J. Victoria violons, C. Apparailly alto, S. Rachid violoncelle) Haydn op 33 n° 2, Mendelsohn op 44 n° 2, Beethoven op 52 n°2 Mardi 15 août 2017 à 17h Eglise de Châteloy Ensemble baroque Hostel-Dieu R. Guerrero violon, A. Walter-Viry violoncelle, E. Galletier théorbe, F. Comte clavecin et, Heather Newhouse (soprane) ———————- Réservations et informations sur le site du FESTIVAL MUSIQUE EN BOURBONNAIS : 5 concerts dans l’ALLIER, les 16, 23 juillet puis 6,13 et 15 août 2017. Le Festival rayonne depuis Hérisonn et son église de Châteloy (25 km de Montluçon / 80 km au sud de Bourges – départ de Paris depuis la gare d’Austerlitz). Possibilité d’organiser son séjour dans l’Allier avec l’Office de Tourisme de Montluçon https://www.festival-musique-bourbonnais.com

Resmusica.com

24 mai

Musique de plein-air et créatures ailées dans La symphonie des oiseaux

La symphonie des oiseaux : Oeuvres de Dvorak, Schumann, Saint-Saens, Granados, Mozart, Grieg, Messiaen.... Shani Diluka, piano; Geneviève Laurenceau, violon; Jean Boucault et Johnny Rasse, les Chanteurs d'Oiseaux. CD Mirare, MIR 327; code barre, 3760127223276; enregistré à l'École Municipale de Musique de Carquefou en octobre 2016; textes français, anglais, allemand. 67'.






Jefopera

14 octobre

Bela Bartok à Biskra

Henri Matisse - Ruelle de Biskra - Musée de CopenhagueHenri Matisse, André Gide, Béla Bartók, tous sont venus chercher l’inspiration à Biskra, une cité-oasis algérienne aujourd’hui méconnue tant le pays est désespérément fermé au tourisme, mais qui fût, jusqu’à la seconde guerre mondiale, une station d’hivernage très courue.  A l’apogée des villégiatures hivernales de luxe, vers 1910, cette belle oasis de l’Algérie française, avec son casino et sa station thermale, fait en effet figure de Monte-Carlo du désert. Les promenades à dos de chameau, les excursions dans le désert, les courses hippiques et les fantasias séduisent les touristes européens qui viennent de plus en plus nombreux. Plusieurs hôtels de luxe sont construits, on y tourne même des films hollywoodiens.  L’exposition que présente en ce moment l’Institut du Monde Arabe permet de découvrir la Biskra traditionnelle et touristique, son architecture, sa culture, sa société mélangée, cultivateurs, ouvriers et négociants pied-noir, dignitaires algériens et militaires français, marchands mozabites et artisans juifs, danseuses Ouled-Naïl aux mœurs légères, travailleurs et musiciens noirs, Bédouins et caravaniers.  Venu soigner sa tuberculose en 1893, André Gide tombe amoureux de Biskra et de ses habitants. Il y retournera dix fois et célébrera les lieux dans deux de ses livres les plus célèbres, L’Immoraliste et Si le grain ne meurt -dans lequel il relate, avec une honnêteté frappante pour l’époque, ses premières expériences sexuelles avec de jeunes musiciens.   Comme lui, Camille Saint-Saëns et Karol Szymanowski ont séjourné à Biskra, et sans nul doute connu les mêmes enchantements charnels.  http://jefopera.blogspot.fr/2012/10/saint-saens-lafricain.html http://jefopera.blogspot.fr/2009/06/le-roi-et-son-berger.html  On apprend dans cette exposition très bien faite que Bartok, lors de son séjour de 1913, a étudié de très près la musique arabe rurale traditionnelle, l'enregistrant sur son phonographe Edison.   De retour en Hongrie, le compositeur a utilisé les mélodies et les rythmes de Biskra dans plusieurs de ses œuvres : le second mouvement allegro molto capriccioso du deuxième quatuor à cordes (1917), la suite pour piano (1923) et un duo pour deux violons, le 12ème, intitulé comme il se doit danse arabe (1931).   Un petit kiosque permet de s’asseoir quelques instants pour écouter les enregistrements réalisés par Bartok ainsi que des extraits de ces trois œuvres.   Il y a une dizaine d'années, une autre ville était l'objet d'une exposition à l'IMA. Une ville aujourd'hui quasiment détruite par la guerre et dont la plupart des habitants ont été tués ou jetés sur les routes. C'est à la suite de cette exposition sur Alep que j'avais décidé de partir en Syrie, à une époque, si proche mais qui paraît si lointaine, où l'on partait en Syrie non pour y faire je ne sais quelle absurde et criminelle guerre de religion, mais pour rencontrer un peuple d'une grande gentillesse et découvrir les villes et les sites archéologiques les plus beaux du Moyen-Orient.    

Camille Saint-Saëns
(1835 – 1921)

Camille Saint-Saëns est un compositeur et musicien français de l'époque post-romantique (9 octobre 1835 - 16 décembre 1921). Il était également pianiste et organiste. Il a écrit douze opéras, dont le plus connu est Samson et Dalila (1877), de nombreux oratorios, cinq symphonies, cinq concertos pour piano, trois pour violon et deux pour violoncelle, des compositions chorales, de la musique de chambre, des pièces pittoresques, dont Le Carnaval des animaux 1886. De plus, il occupe une place particulière dans l'histoire du septième art, puisqu'il est, en 1908, le tout premier compositeur de renom à composer une musique spécialement pour un film, L'Assassinat du duc de Guise.



[+] Toute l'actualité (Camille Saint-Saëns)
24 mai
Resmusica.com
13 déc.
Le blog d'Olivier...
29 oct.
Le blog d'Olivier...
14 oct.
Jefopera
5 oct.
Resmusica.com
23 juin
Jefopera
20 juin
Le blog d'Olivier...
3 mai
Le blog d'Olivier...
19 févr.
Classiquenews.com...
5 févr.
Le blog d'Olivier...
23 janv.
Le journal de pap...
29 déc.
Classiquenews.com...
22 oct.
Classiquenews.com...
22 oct.
Resmusica.com
12 oct.
Resmusica.com
26 sept.
Le blog d'Olivier...
20 août
Resmusica.com
26 févr.
Sphère Wordpress
21 janv.
Sphère Wordpress
26 sept.
Classiquenews.com...

Camille Saint-Saëns




Saint-Saëns sur le net...



Camille Saint-Saëns »

Grands compositeurs de musique classique

Carnaval Des Animaux Aquarium Danse Macabre Samson Et Dalila Concertos

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...